Continuer d’élever la barre du télétravail : Partie 2

Culture janv. 05, 2021

Le 19 mars dernier, nous vous partagions notre article «Élever la barre du télétravail» regroupant les nouvelles mesures que nous avions mis en place une semaine à peine après les annonces gouvernementales. En 9 mois, nous nous sommes adaptés, nous avons tenté d’innover et surtout nous avons grandi (dans tous les sens du terme, notamment avec l’embauche de 20 nouveaux collègues). Aujourd’hui en janvier 2021 avec des recommandations gouvernementales semblables à celle de mars, nous vous partageons en un dossier de 3 articles nos apprentissages des derniers mois. Nous aborderons la création d’un environnement de travail virtuel favorisant la collaboration, les nouveaux rituels rassembleurs que nous avons instaurés et finirons avec le plus important, comment prendre soin de nos talents.

Nous poursuivons en vous présentant les rituels qui ont émergés ou qui se sont transformés pour nous durant ces mois hors du commun, nous permettant de faire vivre notre culture malgré un environnement virtuel ou hybride.

Adapter nos anciens rituels

Nous avions déjà le mardi matin, le Show and tell, qui permettait d’avoir une vue d’ensemble de tous les projets dans l’entreprise et ainsi créer des occasions d’échanger des connaissances, demander de l’aide ou encore de faire des démonstrations. En présentiel, nous avions des post-its dans les fenêtres de la cuisine, laissant une trace durant la semaine et demandant une certaine préparation aux équipes. Nous avons donc maintenant repris le concept des post-its dans les fenêtres grâce à Miro.

Les Lunch and learn ont également toujours lieu et sont maintenant enregistrés, permettant à l’équipe de les consulter de nouveau au besoin. Les améliorations apportées aux différentes plateformes de vidéo facilitent même la collaboration lors de ces derniers (lever la main, Q&A, sondages intégrés, etc).

«The new normal»

Revenons un instant au mois de mars. L’incertitude est palpable. Les Québécois se donnent religieusement rendez-vous au point de presse de 13h. Nous avons donc pris l’habitude, 3 fois par semaine de faire des «Suivi à tous». Des moments de 15 minutes où nous partagions à toute l’équipe dans une rencontre Google Meet comment se portait l’entreprise, comment les mesures allaient affecter Nexapp, etc. Un 15 minutes pour donner le plus de contexte possible à l’équipe et les rassurer dans ce climat incertain. Les annonces gouvernementales se sont ensuite transformées pour nous en annonce de nouvelles mesures de retour au bureau ou en (nombreuses) annonces d’arrivée de nouveaux collègues dans l’équipe. À un certain moment, nous n’avions plus vraiment d’annonces à faire, mais nous avions avec ces suivis créé un rendez-vous dans la journée où, l’instant de 15 minutes, on sentait qu’on faisait partie d’un tout, d’une équipe de 45 personnes malgré le télétravail.

Devinez à qui appartient le vrai décor de l’escalier avec les rideaux…

Lors de la période estivale plus clémente sur le moral, j’appelais les Suivis à tous affectueusement «La récré». Un 5, 10 ou 15 minutes pour se partager l’info et être ensemble avec parfois des jeux ou des moments cocasses. Nous avions durant cette période baissé à seulement 2 suivis au lieu de 3 par semaine. Avec l’automne qui a amené de nouveau un climat d’isolement, nous avons réintégré 3 suivis dans la semaine.

Des nouveaux rituels dans les nouveaux rituels

Nous avons même développé des rituels à même nos nouveaux rituels. En effet, le Suivi à tous du vendredi nous sert de moment de reconnaissance avec les «Mercis du vendredi». C’est un moment où quiconque peut prendre la parole et remercier un collègue pour quelque chose qui l’a aidé dans la semaine. Il s’ensuit une grande vague d’amour qui fait du bien après de grosses semaines. Lorsque nous avons sondé l’équipe pour connaître leur avis sur les nouveaux rituels implantés, les «Mercis du vendredi» étaient de loin le nouveau rituel le plus apprécié dans l’équipe.

Aussi, avec l’arrivée de plusieurs nouveaux visages dans l’équipe, nous avons pris l’habitude de réserver leur premier Suivi à tous afin d’apprendre à mieux les connaître. Ainsi, ils doivent sélectionner un numéro associé à une question cocasse à laquelle ils doivent répondre avant de la retourner à n’importe qui dans la rencontre. On apprend donc ainsi à connaître les nouveaux, mais aussi à d’en savoir plus sur l’équipe en place!


Est-ce que dans 6 mois ces rituels vont rester? Certains oui, certains non. Nous sommes déjà à nous questionner sur comment les rendre plus pertinents et adaptés à notre quotidien qui, lui aussi, change et évolue. Une chose est certaine c’est que nous voulons garder des occasions pour se rassembler virtuellement ou non en tant que grande équipe.

Malgré tout ce qu’on peut vouloir ou penser mettre en place au niveau organisationnel, ce n’est pas une recette magique au bonheur des employés. Chaque talent a un contexte unique et des besoins valides qui lui sont propres. L’aspect sur lequel nous avons mis le plus d’importance et de temps dans les derniers mois a donc été de prendre soin de nos talents sur le plan individuel et personnel. Voyez les mesures mises en place pour tenter de relever ce défi de taille, mais nécessaire.


Tu te verrais bien évoluer dans notre culture? Visite notre section Carrières pour les postes disponibles!

Mots clés

Claudie Gingras

Responsable Culture & Talents @ Nexapp