Continuer d’élever la barre du télétravail : Partie 3

Culture janv. 05, 2021

Le 19 mars dernier, nous vous partagions notre article «Élever la barre du télétravail» regroupant les nouvelles mesures que nous avions mis en place une semaine à peine après les annonces gouvernementales. En 9 mois, nous nous sommes adaptés, nous avons tenté d’innover et surtout nous avons grandi (dans tous les sens du terme, notamment avec l’embauche de 20 nouveaux collègues). Aujourd’hui en janvier 2021 avec des recommandations gouvernementales semblables à celle de mars, nous vous partageons en un dossier de 3 articles nos apprentissages des derniers mois. Nous aborderons la création d’un environnement de travail virtuel favorisant la collaboration, les nouveaux rituels rassembleurs que nous avons instaurés et finirons avec le plus important, comment prendre soin de nos talents.

Nous terminons ce dossier avec l’élément le plus important à nos yeux, prendre soin de nos talents.

Prendre soin de nos gens

Au début de la pandémie, nous nous sommes assurés de prendre le pouls de chaque personne dans l’équipe tous les jours. Avec le temps, les suivis se sont distancés en suivi hebdomadaire. «Comment tu te sens?», «Est-ce qu’il y a quelque chose qui te préoccupe ou que tu aimerais nous partager?», «As-tu des questions auxquelles on pourrait répondre?». À la demande de certains, nous avons distancé davantage ces rencontres, s’assurant toutefois d’avoir des récurrences et en spécifiant que la porte (ou dans le contexte actuel notre Slack) est toujours ouverte au besoin.

Avec l’arrivée de plusieurs nouvelles personnes de l’équipe, nous avons également fait un suivi serré pour leur offrir une plateforme pour s’exprimer et prendre le pouls le plus possible. Des «Buddies» sont également attitrés à nos nouveaux employés pour varier le type de suivis disponibles pour eux.

Je le dis souvent lors des intégrations : «Si tu vois que la fille des RH te planifie une rencontre de suivi, ne t’inquiète pas, ce n’est pas mauvais signe contrairement à la croyance populaire! Tu vas en recevoir SOUVENT des demandes de rencontres simplement pour prendre de tes nouvelles, discuter ensemble et te donner l’occasion de nous donner des rétroactions sur ton expérience.»

Se soutenir malgré l’isolement

Après un été bien rempli d’activités en présentiel «covid-proof» en petits groupes, l’automne a amené une nouvelle vague d’isolement. Nous avons tenté de redoubler d’efforts pour être en mesure d’accompagner l’équipe au meilleur de nos capacités durant cette période particulièrement difficile.

Heureusement, nous sommes aidés du Club social (Club Sauce pour les intimes) qui nous donne un coup de main en organisant des activités hebdomadaires extraordinaires. Nous avons également mis sur pied un comité Santé et Bien-être (on est toujours à la recherche d’un nom aussi accrocheur que le Club Sauce pour ce dernier). La première initiative de ce nouveau comité a été de mettre en place le Défi novembre. Voulant contrer l’impact maussade de l’automne sur la santé psychologique de de l’équipe, le comité a proposé des défis à chaque semaine avec des objectifs sportifs, alimentaires ou de méditation. Le défi a été de maintenir la détermination des troupes pendant le mois complet, mais nous avons vu une bonne participation grâce à des rappels et à la motivation de nos membres du Comité Santé et Bien-être.

Si durant ce mois plusieurs entraînements se sont déroulés en équipe sur Discord, c’est le défi méditation qui a littéralement volé la vedette. Jusqu’à 2 fois par jour, une dizaine de personnes se rassemblait dans notre channel #the-Garden pour écouter la douce et apaisante voix de notre stratège UX Kristina.

Toujours continuer d’élever la barre…

Encore une fois, il n’y a pas de recette parfaite à cette situation sans précédent. Nous sommes constamment à la recherche de façon d’améliorer notre approche, de se réinventer. En plus de prendre le pouls lors des suivis réguliers, nous envoyons chaque trimestre un sondage anonyme du NPS (Net Promoter Score) nous permettant d’identifier sur quoi travailler pour fournir un environnement de travail toujours plus propice à l’épanouissement personnel et professionnel de nos talents.

Si nous souhaitons continuer à élever la barre du télétravail, nous avons eu cet été un aperçu des défis que présente une culture en mode hybride. Même si les réponses à ces défis sont encore à apprivoiser à l’heure où l’on se parle pour nous, l’un de nos plus grands souhaits est d’avoir la chance de les vivre le plus tôt possible, signifiant un pas de plus vers le retour à la normalité.


Tu te verrais bien évoluer dans notre culture? Visite notre section Carrières pour les postes disponibles!

Mots clés

Claudie Gingras

Responsable Culture & Talents @ Nexapp