Un stage chez Nexapp, ça ne change pas le monde … sauf que!

Culture 25 janv. 2022

Chez Nexapp, on accueille des stagiaires dans notre équipe tout au long de l’année. Non seulement parce que le partage de connaissances fait partie de nos valeurs, mais aussi parce que l’arrivée d’étudiants et de jeunes diplômés dans notre groupe amène un vent de fraîcheur énergisant. À l'aube des stages estivaux en développement logiciel, on s’est demandé quel est l’impact d’un passage chez Nexapp pour nos stagiaires. Pour répondre à cette question, on s’est tournés vers quatre de nos talents qui ont été stagiaires chez nous … et qui ont décidé de rester ensuite!

Choisir Nexapp pour son stage

Envoyer sa candidature pour un stage en développement logiciel est le premier pas vers une carrière en technologie. C’est pourquoi choisir un endroit qui répond à ses besoins est essentiel pour se développer professionnellement et personnellement.

Après sa technique en informatique industrielle, notre collègue William, développeur Full-Stack et Scrum Master,  se cherchait un stage. Il n’avait jamais entendu parler de Nexapp à l’époque, mais il dressait la liste de toutes les entreprises oeuvrant dans le développement logiciel pour leur proposer sa candidature. «J’avais des entrevues avec de très grandes entreprises et tout le monde était en chemise dans des cubicules gris», se souvient William. «J’arrive chez Nexapp, c’est open-space, tout le monde riait. Je me suis dit : c’est là que je veux travailler.» Il a fait deux stages avec nous et fait partie de l’équipe depuis mai 2018.

William Garneau, développeur chez Nexapp

Surmonter le stress de la première journée

Première journée à l’école, première journée au travail ou première journée de stage, il est tout à fait normal de passer par des montagnes russes d’émotions avant de se lancer dans une nouvelle aventure.

Notre collègue Alexandre, développeur, est avec nous depuis mai 2016 et a réalisé deux stages dans notre équipe durant son baccalauréat en informatique. Il se rappelle du stress de sa première journée de stage, qui coïncide également avec sa première expérience de travail en informatique. «Je me disais : j’ai eu les cours, certains que j’ai passé avec des notes semi … comment j’allais utiliser ça dans la job, quel genre de job j’allais faire?»

Alexandre Rivest, développeur chez Nexapp

Même son de cloche du côté d’Antoine, développeur, qui travaille avec nous depuis mars 2018 et qui a réalisé un stage dans notre équipe après le cégep. «Je me rappelle aussi d’avoir été stressé, c’est normal. J’étais aussi excité, parce que je venais de travailler trois ans dans une grosse entreprise et j’étais excité d’essayer quelque chose de différent.»

Antoine Émond, développeur chez Nexapp

Réaliser des projets (et en être fier)

Chez Nexapp, on se tient bien loin des clichés du stagiaire qui fait des photocopies et va chercher le café pour les «vrais» membres de l’équipe. (De toute façon, qui utilise encore du papier en 2022?) Au contraire, on fait entrer nos stagiaires sur des projets d’envergure et on leur confie des tâches d’impact.

«Il y a une application sur laquelle j’ai travaillé pendant mon deuxième stage», se rappelle Alexandre. «Et j’ai pas mal codé l’application de A à Z. On était trois principalement à travailler là-dessus au début. C’était vraiment la vibe start-up : on s’alignait sur une direction, toutes les idées étaient bonnes et on essayait des choses.»

De son côté, Antoine est entré sur une application Full-Stack. «Ce qui me faisait triper dans mon stage c’est que je pouvais télécharger l’app sur mon téléphone directement de l’App Store.

Je me suis dit : je suis en train de créer du code que les gens vont utiliser.

Ça me parlait vraiment beaucoup lors du développement. La mentalité est différente pour ce genre de produit au niveau du UX et du UI.»

William a lui aussi de bons souvenirs des projets réalisés durant son stage chez Nexapp : «La première fois que j’ai réussi à livrer des fonctionnalités qui marchaient et qui passaient les tests, j’étais vraiment fier. Plus loin dans mon parcours, on devait faire une intégration avec authentification et c’était vraiment un edge case compliqué. Il a fallu que j’apprenne comment l’authentification et les passerelles de sécurité fonctionnaient. Au final, ça a marché et c’est en prod en ce moment!

Notre collègue Tristan, développeur, a réalisé un stage chez nous durant son baccalauréat en génie logiciel et fait partie de l’équipe depuis août 2020. Il est d’accord qu’un stage chez Nexapp se colle à la réalité du marché. «J’ai fait mon stage juste après la fin du stage d’un de mes collègues, Jean-Gabriel, qui est toujours aussi chez Nexapp. C’est intéressant qu’on ait eu exactement les mêmes responsabilités, même si j’avais passé plus de temps dans le codebase que Jean-Gab, et inversement même si lui avait déjà gradué et pas moi. On a interchangé travail et stage et il n'y avait littéralement aucune différence.»

Tristan Ortiz-Duchesne, développeur chez Nexapp

Apprendre et apprendre encore

Nos collègues ont-ils appris des choses qu’ils utilisent encore au quotidien dans leur travail? La réponse est oui! Et l’apprentissage va bien au-delà du code et de la technologie.

«À mon premier stage, je travaillais sur le site Ma petite radio où on pouvait écouter la radio en ligne», raconte Alexandre. «Une des premières features qu’on m’a demandé de faire, c’était de plugger des publicités Google dans la page et que ce soit responsive. Au bout de deux jours, j’avais écrit une ligne de code et ça ne marchait pas. C’était extrêmement rough! Mais ce que je me souviens de cette histoire-là, c’est qu’au final, même si j’ai passé beaucoup de temps à faire quelque chose et que ça ne fonctionne pas, ça fait partie de la vie. C’est normal des fois de se casser la tête et d’être bloqué et que ce soit long avant de progresser. Vu qu’on est dans un domaine complexe, il ne faut pas trop s’en faire avec ça.»

«J’ai tout appris du développement logiciel pendant mon stage», ajoute Antoine. «Il n’y a rien qu’on va faire dans notre stage qu’on ne va pas faire plus tard.»

William est 100% d’accord avec cette affirmation : «Toute ma carrière professionnelle se base sur ce que j’ai appris chez Nexapp. Ça a été mon école. Toute ma façon de m’organiser, d’aborder des discussions, d’arriver dans un meeting et d’être prêt. Tout ce que je connais technologiquement je l’ai appris chez Nexapp. Tous les langages et les frameworks que je connais. Toutes les façons de transférer l’information, les bases de données, j’ai appris tout ça chez Nexapp.»

En effet, un stage chez Nexapp va plus loin que le code et les frameworks pour préparer les stagiaires à toutes les facettes d’un projet en développement logiciel. L’une de ces facettes est la relation avec le client. «Jaser avec le client, voir ce qu’il veut, où il s'en va. Et gérer ses attentes!», ajoute Alexandre. «Surtout quand on travaille sur un produit grand public, il faut penser à comment les gens vont utiliser le produit.»

Le travail d’équipe est aussi une portion importante d’un stage chez Nexapp. «J’ai appris c’est quoi une équipe performante», raconte William. «Maintenant, je suis capable de voir plus vite les flags s’il y a des problèmes dans l’équipe et pourquoi on n’est pas performants.» Tristan a aussi constaté toute l’importance du travail d’équipe à son arrivée chez Nexapp. «J’étais habitué à coder de mon côté. On me donnait une feature. Ce n’était pas nécessairement en silo, parce que toute l’équipe était là si j’avais des questions, mais c’était à moi d’aller voir l’équipe et de poser des questions quand j’en avais. Alors que quand je suis rentré chez Nexapp, c’est comme si cette relation-là était inversée. C’était toujours l’équipe qui essayait de savoir ce que moi je faisais, comment ça avançait, si j’avais des questions. Les interactions étaient constantes. L’équipe avait toujours conscience d’où j’étais rendu et moi j’avais conscience de ce que l’équipe faisait aussi. Ce partage de contexte a beaucoup changé comment je perçois la performance d’équipe et la performance individuelle.»

Décider d’évoluer avec Nexapp

Études terminées, stage complété … alors, pourquoi avoir décidé de poursuivre leur carrière chez Nexapp?

«Moi, ce qui m’a donné envie de rester après, c’est que j’avais beaucoup de fun sur les projets», raconte Alexandre. «Faire des produits grand public, que les gens utilisent, et avoir du feedback, c’est très valorisant. En plus, on apprend énormément. Pour atteindre un objectif, on va se permettre de faire des recherches pour trouver la meilleure solution et être flexibles sur les moyens utilisés pour donner vie à la vision client.»

«J’avais tellement appris pendant mon stage que je me suis dit : si je reste là, c’est sûr que je vais apprendre encore plus», se rappelle Antoine. «Aussi, la culture de qualité logicielle est vraiment bien implantée chez Nexapp. Puis, le fait qu’on voit environ deux à trois projets par année, c’est aussi une opportunité de toujours faire mieux. Vivre la phase de déploiement plusieurs fois par année, c’est une bonne source d’apprentissages.»

«Parmi les opportunités que j’avais après mon stage, j’ai décidé de prendre Nexapp majoritairement pour une raison : je sentais que j’avais beaucoup plus d’impact sur la direction de produit», ajoute Tristan. «Je sentais que chez Nexapp, en un an, j’avais eu pas mal plus d’intuition et d’affinités avec le processus de développement de produit que dans mes autres expériences de travail. Je trouvais que c’était intéressant d’avoir cette opportunité-là et d’aller au-delà du code dans ma contribution.»

«On a la liberté d’avoir la polyvalence qu’on veut», affirme William. «Si on veut travailler plus étroitement avec le client, si on veut faire plus faire de code, de l’infra, du Back-end, du Front-end : c’est libre à nous et c’est l’équipe qui détermine les rôles. C’est un gros avantage. Aussi, être développeur ça prend beaucoup de connaissances, ça change tout le temps. Mais chez Nexapp, on est tout le temps à jour sur ce qui se passe, donc on a tout le temps des nouvelles choses à apprendre. Avoir la liberté d’essayer quelque chose de nouveau, je trouvais que c’était un avantage.»


Quatre talents, quatre expériences de stage différentes. À quoi ressemblera la tienne? Pour plonger dans l’aventure Nexapp, tout commence avec une discussion. Nos spécialistes en acquisition de talents Claudie, Marie-Michèle et Elisabeth ont vraiment hâte de te rencontrer! Tous les détails sur nos stages ici.

Mots clés

Audrey Rousseau Dufresne

Passionnée de contenu, j'aide les gens à mettre des mots sur leur expertise pour faire rayonner leur talent. Et pour faire ça, Nexapp est un terrain de jeu incroyable.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.